L’expédition de fret international rencontre aujourd’hui une situation difficile, mais surtout inhabituelle. En effet, une série d’évènements imprévus nous met face à une crise mondiale de pénurie de conteneurs. Il s’agit d’une crise, car le manque de conteneurs provoque des conséquences désastreuses sur les chaines d’approvisionnement entières, perturbant le commerce maritime international. Et bien que tout le monde pointe du doigt la pandémie du Covid-19, les causes de la pénurie de conteneurs sont assez vagues. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la pénurie de conteneur.

Les faits sur la pénurie de conteneur

Début 2020, le verrouillage a commencé en Chine, puis il a gagné rapidement l’Europe jusqu’aux États-Unis. Actuellement, la pénurie de conteneur touche presque tous les pays. Les restrictions d’embarquement et de transport maritime sont entrées en vigueur. Les ventes ont chuté de façon drastique, tout comme le commerce maritime mondial. En juin 2020, les trafics mondiaux de fret maritime ont commencé à augmenter fortement. En réponse, le transport de marchandises a rapidement rétabli leur capacité dans certains métiers, soutenant la forte augmentation de la demande. Cependant, à mesure que de plus en plus de voies commerciales ont commencé à se redresser, la situation est devenue difficile à gérer.

Les causes principales de la pénurie de conteneur

  • Réduction du nombre de conteneurs disponibles : La réduction sans précédent du commerce mondial au cours des deux premiers mois de la pandémie a perturbé le flux normal des conteneurs. La rareté des conteneurs aux bons endroits pendant la phase de récupération a impacté énormément les prix du transport. D’autres parts, la réduction du nombre de conteneur disponible a également entrainé des hausses de tarif rapide.
  • L’encombrement des ports : un nombre important de ports a été affecté par une main-d’œuvre et la manutention est à la fois réduite pour les terminaux des opérations portuaires et dans les fonctions de soutiens. C’est le cas du transport routier, des chauffeurs de camion et de certaines logistiques. Cela a entrainé de lourds retards de navires, des départs manqués et des limitations sur les volumes de chargement et déchargement.
  • Réduction du nombre de navires opérationnels : Lorsque le commerce international s’est stagné, certains types de navires ont été restreints. Avec un nombre limité de navires en service sur le marché, certains navires, porte-conteneurs, cargos ont même dû interrompre leurs en raison de cas de Covid-19 à bord.
  • Changement de comportement des consommateurs : Le développement imprévisible du Covid-19 et la modification du flux de tous types de marchandises sont à l’origine de nombreuses irrégularités dans les échanges mondiaux. Cela augmente considérablement les couts des transporteurs maritimes.

Où sont passés tous les conteneurs ?

Beaucoup se trouvent dans des dépôts intérieurs. D’autres sont entassés dans les ports de fret, et les autres sont à bord de navires, notamment sur les lignes transpacifiques. La plus grande pénurie de conteneurs se situe en Asie, mais l’Europe est également confrontée à un déficit. Mais pour comprendre les origines de cette crise, vous devez comprendre les réactions en chaine qui ont conduit à la situation actuelle.

La restriction sanitaire provoque un déséquilibre massif en Amérique du Nord

Alors que la pandémie se propageait à partir de son épicentre asiatique, les pays ont mis en place des restrictions. En conséquence, les mouvements économiques et la production sont interrompus. Cela inclut l’acheminement de cargaison, l’import-export, le transit maritime, le transport de produits, etc. De nombreuses industries ont fermé temporairement, provoquant l’entassement d’un grand nombre de conteneurs dans les principaux ports. Pour stabiliser les couts et l’érosion des tarifs océaniques, les transporteurs ont réduit le nombre de navires en mers. Non seulement cela a freiné l’importation et l’exportation, mais cela signifiait également que les conteneurs vides n’étaient pas ramassés.

La reprise précoce des exportations chinoises accentue la crise

Alors que la Chine a repris ses exportations plus tôt que le reste du monde, d’autres pays étaient ou sont toujours confrontés à des restrictions avec une manutention portuaire réduite et une chaine logistique réduite.

Par la suite, presque tous les conteneurs restants en Asie se sont dirigés vers l’Europe et l’Amérique du Nord, mais ces conteneurs ne sont pas revenus assez rapidement. Les restrictions sanitaires ont affecté non seulement l’entreposage dans les grands ports, mais aussi et les dépôts de fret. Sans personnel adéquat, les conteneurs ont commencé à s’accumuler. À mesure que les frontières se resserraient, les douanes et les transitaires devenaient également plus compliquées à franchir, aggravant la congestion. Certaines compagnies maritimes et transporteurs ont du mal à s’adapter.

Le partage de conteneurs : une solution efficace

Pour faire face à la pénurie, le partage de conteneurs est une solution très efficace pour les exportateurs et importateurs. Par ailleurs, le partage de conteneur est également très profitable pour les expatriés souhaitant entreprendre un déménagement. Si vous êtes toujours à la recherche d’un conteneur pour expédier vos cargaisons, nous pouvons vous aider. Contactez-nous dès maintenant et bénéficiez d’un mode de transport par voie maritime sûr et sécuritaire.

A lire également : Perte de conteneur : quelles sont les procédures ?, Achat ou location de conteneur : que choisir ?

Laisser un commentaire

*

code