L’expatriation est une décision qui ne se prend pas au hasard ni à la hâte. Certes, plusieurs raisons peuvent vous pousser à vivre à l’étranger. Cela peut être à cause du travail qui nécessite une mobilité internationale. Vous pourriez aussi obtenir le statut d’expatrié pour des raisons personnelles. En tout cas, cela relève toujours du Ministère des Affaires étrangères qui aide tous les candidats à l’expatriation. Voici quelques points à retenir avant de partir pour votre nouveau pays d’expatriation.

Les raisons qui peuvent pousser à s’expatrier

Plan professionnel

La première raison de l’expatriation concerne le plan professionnel. En effet, vous pourriez être amené à travailler à l’étranger. Une opportunité professionnelle que vous ne souhaitez surement pas rater. Vous pourriez parfaitement obtenir votre premier poste à l’étranger. Il faut noter que beaucoup de jeunes souhaitent partir en expatriation pour trouver du travail.

Plan personnel

Il se pourrait aussi que vous souhaitiez vivre à l’étranger pour prendre un nouveau départ. L’expatriation permet alors de préparer l’avenir d’une autre manière. Partir en expatriation est aussi un bon moyen d’apprendre une nouvelle culture et une nouvelle langue. Vous pourriez alors partir vivre à l’étranger pour des raisons purement personnelles.

Avantages fiscaux

Une expatriation réussie garantit aussi une couverture sociale parfaitement adaptée à vos attentes. En effet, votre pays d’expatriation peut vous accueillir dans les meilleures conditions. Vous pourriez même obtenir rapidement le statut de résidant fiscal permanent. Vous pourriez alors mener une vie d’expatrié pérenne tout en vous adaptant au régime local.

La fiscalité est aussi un avantage à ne pas négliger avant de réaliser un projet d’expatriation. En effet, vous devriez vous informer auprès de l’administration fiscale de votre pays d’accueil. Celui-ci peut parfaitement avoir une convention fiscale adaptée à votre situation. Avec un bon état d’esprit, vous allez vous intégrer facilement dans votre nouveau pays. Les futurs expatriés peuvent alors profiter d’une nouvelle vie à condition de bien s’informer sur leur destination.

Les points à vérifier avant de partir à l’étranger

Une expatriation réussie dépend de la préparation que vous réaliserez. Vous devriez alors prendre en compte certains points avant de partir à l’étranger.

Passeport, visa…

Il faut obtenir un visa valide dans votre pays de destination. Le mieux est de mener les démarches quelques jours en avant afin d’éviter les pertes de temps. Notez que certains pays ne demandent pas de visa pour accueillir les nouveaux résidents.

La préparation des papiers administratifs doit aussi se faire en avance tout en vérifiant la validité de vos documents personnels. Cela peut concerner la carte d’identité ainsi que le passeport et le permis de conduite. Ces documents sont indispensables pour vivre dans un pays étranger.

Assurance maladie

Vous devriez aussi vous informer sur le régime de sécurité sociale avant de vous expatrier. Cela implique par exemple une bonne couverture auprès de votre caisse d’assurance maladie. Notez que les frais médicaux et d’hospitalisation peuvent être différents d’un pays à un autre. Il est aussi important de mettre à jour les vaccins. Vous pourriez aussi prendre le temps de vous informer sur la communauté des expatriés dans votre pays d’accueil.

Taxes

Il faut aussi prendre en compte la fiscalité avant de faire vos valises. Pour cela, il ne faut pas hésiter à vous informer auprès de l’administration fiscale de votre pays d’expatriation. En tout cas, la préparation des documents administratifs se fait au niveau du ministère des Affaires étrangères ainsi que de l’ambassade ou du consulat.

Les différentes phases de l’expatriation

Plusieurs phases peuvent être évoquées pendant un projet d’expatriation. Vous devriez alors prendre en compte les points suivants avant de rejoindre votre nouveau pays.

  • Phase de spectateur : en tant que nouveau résidant, cette étape permet de découvrir votre pays d’accueil. Ici, vous ne verrez que les côtés positifs de votre expatriation. Vous verrez petit à petit les aspects de votre nouveau pays d’accueil. Il faut alors s’attendre à voir les autres côtés du pays au fur et à mesure.
  • Phase de crise : aussi connue sous l’appellation de choc culturel, cette phase peut être liée à l’anxiété. Vous pourriez même vous sentir désorienté pendant cette période de crise. Certains expatriés peuvent même demander un rapatriement pendant cette phase. Il faut alors avoir un moral d’acier pendant cette période.
  • Phase d’adaptation : celle-ci est aussi connue comme étant une phase de réglage pour un expatrié. Ici, vous serez amené à déchiffrer les causes de vos problèmes d’adaptation. La suite de l’expatriation dépend de la manière dont vous agirez.

Phase de maturité : cette dernière phase d’expatriation est une suite logique de l’adaptation. Ici, serez intégré parfaitement dans votre nouveau pays. Vous pourriez alors démarrer une nouvelle vie professionnelle ou personnelle

A lire également : Déménager vers les DOM-TOM : la meilleure solution, Transport maritime ou transport aérien ?

Laisser un commentaire

*

code