L’année 2018 a bien démarré pour le grand port maritime de la Guadeloupe. En effet, le premier trimestre de l’établissement portuaire nous montre l’enregistrement d’une croissance notable par rapport à l’année dernière. La croissance entre les trois premiers mois de 2018 et les trois premiers mois de 2017 est significative et elle est notamment due à l’évolution du secteur du fret maritime avec conteneurs ainsi que le trafic des croisières.

Les différents chiffres

Différentes filières ont vu des augmentations ou ont connu des changements. C’est le cas de la filière des vracs liquides, qui malgré avoir reculé de 7,4% en étant à environ 200 000 tonnes, a vu une reprise des importations en mars. La filière des vracs solides, elle, a augmenté de 8% atteignant ainsi les 43 000 tonnes. Ensuite il y a le conteneur qui est passé à 56 000 EVP, soit une progression de 18%. En mars, l’établissement portuaire a même pu assister au dépassement du record d’EVP en atteignant le score de 20 500 EVP, et ceci grâce au transbordement. C’est en effet deux tiers du nombre d’EVP qui constituent du transbordement.

300 000 voyageurs de plus

Il y a eu une forte croissance au niveau des passagers, le trafic avoisinant les 300 000 voyageurs à la fin du trimestre, augmentant alors de 60 000 voyageurs en 1 an. Et les prévisions montrent que le niveau de voyageurs va continuer à grimper. Cependant concernant la logistique, le port nécessite un nouvel outillage de bord à quai pour pouvoir opérer des navires de 3000 EVP. D’autres projets sont également entrepris par le port : Premièrement, le projet de construction du nouveau siège social de l’établissement portuaire où le but est de libérer de l’espace en front de mer : le port historique deviendrait alors une zone commerciale. Et ensuite il y a le projet d’extension d’un quai qui va être porté de 600 à 700 mètres de longueur ainsi qu’une étude sur un futur terminal de croisière.

A lire également : La location de garde meuble

Laisser un commentaire