Douala est une ville portuaire au Cameroun qui compte 2,8 millions d’habitants. Il s’agit de la plus grande ville du pays, qui est aussi la capitale économique du pays ainsi que le principal centre d’affaires. C’est la firme allemande Woerman Linie qui aurait entrepris les premiers aménagements en 1881 pour la création du port de Douala. C’est en effet à la suite d’un accord avec les rois Douala que le port vit le jour. Avant le port, les compagnies européennes commerçaient à partir des bateaux-pontons amarrés au milieu du fleuve.

La création du port

C’est à l’origine un terre-plein qui fut construit au niveau du village Akwa qui donna naissance au port de Douala. C’est suite à ce terre-plein qu’un véritable quai en béton sera entrepris à la fin du 19ème siècle par les Allemands : tout ceci sous l’autorité du gouverneur Jesko Von Puttkamer. La vision allemande de ce port était d’en faire un des ports les plus modernes de la côte occidentale de l’Afrique, l’absence de barre lui donnant un atout déterminant. Ainsi, les premières industries du pays vont naître dans la zone portuaire.

L’indépendance du Cameroun

Le port de Douala fut transféré à l’office nationale des ports du Cameroun (ONPC) lorsque le pays eu son indépendance. Ainsi, le port autonome de Douala juridiquement parlant est né en 1999, avec la loi n° 98/021 du 24 décembre 1998 (qui porte organisation du domaine portuaire national).

Les caractéristiques du port de Douala

Plusieurs caractéristiques concernant le port de Douala : D’abord, celui-ci présente une capacité annuelle de trafic de 15 millions de tonnes. Il y a 26 quais d’accostage présents sur 5,5km de long. La superficie est de 400 hectares. Le port dispose de 7 terminaux spécialisés, de 15 entrepôts ainsi que de 65 hectares de terre-pleins. Ensuite, Le port présente 25 km de voies ferrées et 20 km de routes bitumées. Il est aussi à noter qu’en 2003, les délais de sortie de l’enceinte du port étaient en moyenne de 14 jours.

Laisser un commentaire

*

code